• Lundi 10 mai 2021, nos élèves de 3ème ont bénéficié d'une information réalisée par les CRS, plus précisément la brigade de Capbreton.

     

    Cette information a porté sur la prévention des noyades et plus précisément les baïnes et le danger des vagues de bord.

    Après la projection d'un diaporama et de petits films, les élèves ont pu échanger et se sont montrés très intéressés par le thème abordé.

     

                    

  •  

    M. Lemetter, ingénieur à la retraite et membre de l’association Lacq +, est intervenu mardi 4 mai devant les classes de 3e afin de proposer aux élèves du collège Corisande d’Andoins une information sur les métiers de l’industrie, notamment dans le Bassin de Lacq.

    S’appuyant sur des témoignages vidéo d’opérateurs de fabrication et d’ingénieur en procédés ou en recherche et développement par exemple, M. Lemetter a expliqué aux jeunes les caractéristiques principales de ces métiers et leur intérêt, sans négliger les contraintes inhérentes, en particulier dans le travail posté. « C’est dès la Troisième qu’il faut débuter votre réflexion, leur a-t-il conseillé, et élargir vos possibilités de choix d’orientation : cependant, sachez que rien n’est figé et que vous trouverez dans vos parcours étudiants des passerelles de réorientation. »

     

                            

     

    > Ne rien s’interdire

    La principale Marie-Carmen Lemarchand a insisté de son côté sur le fait que ces métiers, autrefois plutôt réservés aux hommes, sont désormais accessibles aux jeunes filles : « Nous devons faire bouger les mentalités sur ce sujet et aider les collégiens à casser des préjugés encore tenaces. » Et elle a ajouté : « Vous êtes jeunes. En matière d’orientation, vous ne devez rien vous interdire. »

     

  •  

    Ecoutez nos élèves de 6ème!

     

    AUDIO1                        AUDIO 2                     AUDIO 3                      AUDIO 4

     

    Les élèves de 6e du collège Corisande d’Andoins travaillent la lecture de poèmes à haute voix.

    Cet exercice, exigeant et enrichissant, est effectué dans le cadre des cours de Français avec leur professeur Mme Bourdette, mais aussi au CDI avec la documentaliste Mme Larroque.

    Les années précédentes, ce travail s’était concrétisé par des lectures devant les écoliers ou même les aînés de l’Ehpad : cette année, crise sanitaire oblige, on ne sortira pas du collège et les jeunes de 6e se produiront devant leurs camarades des autres classes.

    Afin de bien préparer cette lecture, ils profitent des conseils éclairés de la comédienne Christine Serres, de la Compagnie Groupe 18, qui leur donne des clés de diction et de gestuelle, afin de se libérer et de pouvoir exprimer leurs émotions. « Le but, explique Mme Larroque, est que l’élève parvienne à s’approprier le poème et à le donner à ses auditeurs. » La documentaliste a rassemblé une centaine de recueils dans lesquels chacun a choisi le poème qui lui correspondait le mieux, « qui avait un écho en lui, qui faisait vibrer une corde sensible ».

     

     Grand intérêt pédagogique
     

    Les thèmes abordés sont ainsi très divers, selon les personnalités et le ressenti des enfants : « Cette année, beaucoup ont orienté leur choix vers des textes évoquant la douceur, précise-t-elle ».

    « En tout cas, cet exercice est très formateur et présente un grand intérêt pédagogique, souligne Mme Bourdette. Il entraîne les jeunes à oser prendre la parole en public et les prépare aux épreuves orales qui les attendent dans la suite de leur scolarité ».

    La principale, Mme Lemarchand, est ravie elle aussi de cette riche action pédagogique : « Nous ne pouvons qu’encourager tout ce qui peut aider les jeunes à gagner en assurance, à se transformer, à s’ouvrir aux autres, notamment à travers la transmission de si beaux textes. »

     
    PHOTO L TORAL
    PHOTO L TORAL
    PHOTO L TORAL
    PHOTO L TORAL
     

     

  • À l’initiative du Conseil départemental, tous les élèves du collège Corisande d’Andoins ont reçu une boîte de 50 masques chirurgicaux.

     

    « C’est la 1er étape d’une opération destinée à aider les familles, précise la principale Mme Lemarchand. Deux autres lots de masques seront distribués prochainement afin que les élèves en soient doté jusqu’à la fin de l’année ». Il s’agit de masques de petite taille pour les 6e et 5e, et de taille adulte pour les 4e et 3e.

     

    Vigilance soutenue

    Par ailleurs, la principale tient à rappeler que tout est mis en place afin que l’établissement puisse fonctionner normalement jusqu’au bout : « Nous sommes très exigeants sur le respect des gestes barrières, que les jeunes appliquent généralement bien, et nous nous adaptons en permanence aux nouvelles directives ministérielles ».La principale espère, grâce à cette vigilance, ne pas avoir à fermer de classe comme cela était arrivé en janvier dernier où tout s’était finalement bien passé, avec une quarantaine de tests effectués, tous négatifs.

    PHOTO L TORAL Distribution aux élèves de 3 ème
    PHOTO L TORAL Distribution aux élèves de 6ème

  • La gestionnaire du collège Corisande d’Andoins, Odile Pastre Beaubeau, a accueilli avec une grande satisfaction le Label Ecocert « En Cuisine », obtenu ce 18 mars.

    « Nous sommes fiers de cette distinction, se réjouit la gestionnaire, qui vient récompenser tout le travail effectué par l’équipe de restauration, autour du chef Éric Guilbaud et de la responsable Marie-France Lamarche. »

     

     

    Démarche éducative
    L’attestation de conformité précise les critères exigés pour le niveau 1 du label : 10 % de produits biologiques, 1 composante à base d’ingrédients bio et locaux par mois, qualité nutritionnelle, interdiction des OGM et de certains additifs, limitation du gaspillage et auto diagnostic environnemental. Le restaurant scolaire coche toutes les cases, frôlant même le niveau 2 avec 39,2 % de produits bio proposés, sur 40 % exigés.

    La principale Marie-Carmen Lemarchand affiche également toute sa satisfaction : « Au-delà de l’enseignement scolaire, nous poursuivons là une démarche éducative afin d’aider les jeunes à protéger leur santé et leur environnement. »

     

     

    PHOTO L TORAL